L’interview d’abbywinters.com (partie 5)

La cinquième partie de l’interview d’abbywinters.com:


Vous chargez vous de la vidéo et de la photo ?


Je filme certaines des vidéos moi-même mais je n’ai pas le temps de toute les faire. Elles sont souvent filmées par d’anciennes modèles que nous formons en interne.

Nous avons essayé de travailler avec des vidéastes professionnels mais ils ne comprennent pas notre esprit et sont souvent influencés par le porno traditionnel – ils pensent savoir ce qu’on veut.


Nous revoyons régulièrement les vidéos que nous avons filmées en équipe et essayons de les améliorer techniquement et en termes de créativité.


Vous préférez la photo ou la vidéo?


Je préfère de loin la photo mais la vidéo est très prisée sur le site.


Les femmes sont-elles plus naturelles lorsqu’elles sont filmées ?


Certaines modèles se sentent comme des poissons dans l’eau lors des séances de tournage vidéo. Elles ont vraiment envie de montrer leurs talents, elles se lâchent, nous montrent des mouvements de yoga, des danses qu’elles ont chorégraphiées à l’école primaire et nous font ensuite découvrir tous leurs attributs…


D’autres trouvent l’exercice très difficile, elles sont trop timides et n’aiment pas bouger de peur de montrer leurs bourrelets.


Généralement, à la fin de la séance, elles sont très détendues et je pense parfois qu’on devrait tourner deux fois plus longtemps… mais c’est épuisant, en particulier pour l’équipe qui entoure les modèles.


Le fait de filmer ravive-t-il votre goût pour les très gros plans?


Avec la vidéo étant donné qu’il y a beaucoup moins de détails capturés et que l’image bouge en permanence, les gros plans ne peuvent pas fonctionner.


J’aime beaucoup les gros plans donc cela explique mieux pourquoi je préfère les photos mais les vidéos montrent les modèles sous des angles que la photo ne pourraient pas capter : le mouvement, les conversations qui sont sans conteste très excitants.


Je ne suis pas entièrement satisfait de la qualité technique ou créative de la vidéo sur le site mais nous nous efforçons de l’améliorer.


Quel medium considérez-vous le plus efficace pour visualiser votre travail et faire ressortir l’érotisme ?


L’Internet est tout fait adapté à l’érotisme par bien des aspects, c’est rapide, souple, pas cher, efficace, privé et surtout interactif.


C’est parfait pour les discussions et les collaborations en groupe : une grande partie de notre site sont des forums où des milliers de membres peuvent discuter tous les jours avec des modèles et des membres de notre personnel.


Nous pouvons faire tester une idée pour une séance de photo, obtenir des commentaires et une meilleure idée puis sortir et faire la séance.


Nous pouvons poster des images d’une séance quelques minutes à peine après les avoir réalisées et le modèle peut discuter avec les membres en temps réel.


Le net étant de plus en plus étendu, il y aura de moins en moins de place pour les magazines et les DVD. Et ce n’est pas une mauvaise chose, le médium et la méthode de livraison change mais le message reste le même : des jeunes femmes coquines se dénudent et s’amusent !


Je suis plus fier des photos sur le site mais il y a également des vidéos époustouflantes.


Nous avons un système de notation des vidéos et l’une des notations est « tout simplement génial ». Environ 5% de nos 800 vidéos ont obtenu cette note.


Pour vous inscrire sur abbywinters.com – Cliquez ici!

,